FERMETURE DU FORUM | toutes les informations ici.

Partagez | 
 

 (until the end you're my very best friend), milo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rachel Brennan
shooting the moon
avatar
never think
Posts : 311
Pseudo : hallows (marianne).
Id Card : sadie sink, avatar (c) valtersen, signature (c) hallows.
Points : 596

Age : quinze ans, en plein coeur de l'adolescence, l'enfance déjà derrière mais la suite encore bien loin.
Civil status : pas vraiment la tête à ça, disons qu'elle se préoccupe d'autre chose que les beaux yeux des garçons de l'école.
Job|Studies : tranquille sur les bancs d'école, à avoir des bons résultats sans être prodige. le reste du temps, cinéaste amateur, à parcourir la ville avec sa caméra et ses idées plein la tête.
In Forks since : presque cinq ans, foster kid envoyée dans le coin par le système, dans une famille qui lui veut du bien mais qui la laisse vivre.
In your pocket : un petit carnet rempli de notes et d'esquisses, un vieux porte-clé ayant appartenu à son père, un vieux ipod et des écouteurs emmêlés.
satellite heart

Feuille de personnage
Wishlist: une nouvelle caméra, un peu d'argent pour aller au cinéma, se sortir de ce merdier.
Relationships:
Rp availability: disponible (milo).
MessageSujet: (until the end you're my very best friend), milo   Ven 16 Fév - 17:34

Elle enfile son imperméable et sort dans la nuit noire. La pluie tombe en cordes droites et glaciales. Elle jette un dernier regard vers la maison, plongée dans la noirceur, avant d'enfourcher son vélo et de s'éloigner à grande vitesse. Personne ne remarquera son absence - ça fait bien longtemps déjà que les vieux dorment, et de toute façon, ça ne les a jamais inquiété de la voir partir, peu importe l'heure de la journée. Rachel plisse des yeux, marmonnant contre la température merdique, en se dirigeant vers la maison des Castillo. Heureusement ce n'est pas très loin, mais ça l'est assez pour que la pluie commence à percer à travers son imperméable. L'humidité s'immisce dans son t-shirt et ses jeans, mais elle le remarque à peine. Son esprit est déjà trop préoccupé par autre chose, rempli de pensées jusqu'à en déborder. Le meurtre, le Black Hood, la caméra. Caméra qui est bien rangé dans le sac à dos qu'elle porte sur ses épaules, caméra qui contient quelques images qui pourraient leur attirer bien des ennuis. La caméra n'est pas lourde en soi, mais on dirait qu'elle pèse une tonne à présent. Qu'elle contient bien plus que des images, mais aussi leur avenir, leur possible chute, leur possible échec.

La pluie ne cesse pas alors qu'elle appuie sur les freins en arrivant devant les Castillo. Une maison qu'elle est habituée de visiter à présent, où vit son meilleur ami. Un énoncé qui n'a bien sûr jamais vraiment été prononcé entre eux, pas trop le genre de Rachel, pas trop le genre de Milo non plus, mais les faits sont là tout de même. Elle appuie son vélo contre l'arbre devant la maison et contourne le tout pour arriver à la fenêtre de la chambre de Milo. Il ne l'attend pas - il dort, probablement. Ou peut-être pas. Peut-être a-t'il les yeux grands ouverts à penser à toute cette histoire, comme elle l'était voilà quelques instants. Sauf qu'elle n'a pas pu rester là à rien faire, alors que l'inquiétude et la peur se sont mis à être trop, trop trop, et qu'elle a arrêté de penser, pour venir le rejoindre. Lui saura comprendre. Lui seul saura comprendre.

La chambre est au deuxième étage mais elle est facile d'accès grâce au garage, et elle grimpe agilement jusque là. Le rideau est tiré, elle y voit rien - mais elle sait que Milo est là, juste de l'autre côté. Toujours la capuche de son imperméable rouge sur la tête, elle cogne discrètement à la fenêtre. S'te plaît, ouvre moi. J'ai besoin de mon ami ce soir.

_________________
all our times have come, here but now they're gone, seasons don't fear the reaper, nor do the wind, the sun or the rain, we can be like they are. (x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doneallwrong.forumactif.com/t255-there-will-be-no-miracles-here-rachel http://doneallwrong.forumactif.com/t332-the-breakfast-club-rachel
Milo Castillo
shooting the moon
avatar
never think
Posts : 89
Pseudo : blue walrus. (clo)
Id Card : noah schnapp, (c) hallows.
Multinicks : none.
Points : 169

Age : fifteen y.o.
Civil status : joker.
Job|Studies : élève à problèmes. peut-être qu'il devrait tout lâcher et trouver du boulot — mais ses profs s'acharnent à le faire continuer.
In Forks since : born and raised. et persuadé qu'il ne réussira jamais à s'en échapper.
In your pocket : un canif, un briquet mais pas de cigarettes, quelques billets chiffonnés, une ou deux pièces de monnaie.
satellite heart

Feuille de personnage
Wishlist: voyager, réussir un jour à se faire oublier, trouver un moyen pour rendre son chien immortel.
Relationships:
Rp availability: (fiche en cours)
MessageSujet: Re: (until the end you're my very best friend), milo   Dim 18 Fév - 15:08

Les nuits sont longues, depuis quelques jours. Il semble qu'il n'y ait rien à faire pour les rendre moins pénibles, si ce n'est d'accepter que quelque chose a changé. Quelque chose qui le met potentiellement en danger. Quelque chose qui pourrait le priver de ses faits et gestes pendant les prochains mois. Quelque chose qui pourrait lui arracher Rachel — et une partie de lui-même avec, semble-t-il. Il essaie. Essaie de respirer, essaie de s'habituer. Essaie de fermer les yeux et de sombrer. Mais il a beau essayer, il a beau compter les moutons et les fissures sur la peinture écaillée du plafond, rien n'y fait. Le sommeil ne vient pas. L'inquiétude persiste. Et s'ils étaient chez Rachel, à l'heure qu'il était ?

Coups à la fenêtre. Il sursaute. Perdu dans ses pensées, il ne l'a même pas entendue grimper sur le toit du garage. Mais il le sait — c'est Rachel, elle est là. Il repousse rapidement ses couvertures et se redresse. T-shirt et caleçon, sans prendre la peine d'enfiler quoi que ce soit d'autre. Y a rien à cacher. Pas à Rachel. Et c'est de toute manière la dernière de ses pensées. Il écarte les rideaux, coeur toujours battant de la surprise, et ses yeux trouvent instantanément ceux de la petite Brennan, malgré la vitre mouillée qui les sépare. Il ouvre la fenêtre. Qu'elle puisse entrer, se mettre à l'abri. Rester près de lui, et qu'il puisse enfin arrêter de s'inquiéter. « Gee, you're soaking wet. » Il referme derrière elle quand elle est entré, et se faufile vers sa penderie pour en sortir une serviette et la lui tendre. « You almost made me have a heart-attack, by the way. Thanks for that. » Les mots grognons mais la voix douce. Douce de la voir, douce de ne plus être seul. Parce que Rachel comprend ce qui se promène dans sa tête. Rachel tolère. Rachel écoute. Rachel sait. Rachel. « We really need to get you a cellphone. You can't just knock on my window like that, what if I'm asleep and I don't hear you and you're hit by a car on your way back home? » Il exagère. Toujours. Mais la vérité, c'est que ça ne le dérange pas. La vérité, c'est qu'il se réveillera toujours pour lui ouvrir. Mais qu'il vaut tout de même mieux prévenir.

_________________
I am tired of seeing pretty people everywhere. I am not a model, middle fingers in the air. I don't like the music other people tend to share. Hate your loser lyrics, middle fingers in the air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Brennan
shooting the moon
avatar
never think
Posts : 311
Pseudo : hallows (marianne).
Id Card : sadie sink, avatar (c) valtersen, signature (c) hallows.
Points : 596

Age : quinze ans, en plein coeur de l'adolescence, l'enfance déjà derrière mais la suite encore bien loin.
Civil status : pas vraiment la tête à ça, disons qu'elle se préoccupe d'autre chose que les beaux yeux des garçons de l'école.
Job|Studies : tranquille sur les bancs d'école, à avoir des bons résultats sans être prodige. le reste du temps, cinéaste amateur, à parcourir la ville avec sa caméra et ses idées plein la tête.
In Forks since : presque cinq ans, foster kid envoyée dans le coin par le système, dans une famille qui lui veut du bien mais qui la laisse vivre.
In your pocket : un petit carnet rempli de notes et d'esquisses, un vieux porte-clé ayant appartenu à son père, un vieux ipod et des écouteurs emmêlés.
satellite heart

Feuille de personnage
Wishlist: une nouvelle caméra, un peu d'argent pour aller au cinéma, se sortir de ce merdier.
Relationships:
Rp availability: disponible (milo).
MessageSujet: Re: (until the end you're my very best friend), milo   Mar 20 Fév - 3:53

Elle attend, accroupie devant la fenêtre. Immobile et silencieuse, on la verrait à peine de loin, dissimulée dans la noirceur et le brouillard de la pluie qui tombe. Elle se dit que peut-être que Milo dort vraiment, et que c'est inutile de l'attendre là, et que c'était stupide de venir - mais avant même que la pensée ne traverse son esprit, le rideau de l'autre côté de la fenêtre se met à bouger et le visage familier de son ami apparaît. Visiblement, lui non plus ne dormait pas - pas considérant le peu de temps que ça lui a pris pour répondre à ses discrets appels sur la fenêtre. Elle n'a même pas le temps de lui offrir un petit sourire qu'il ouvre la fenêtre pour la laisser entrer, et elle ne se fait pas prier, car la pluie commence à lui donner froid aux os et la chaleur de la chambre de Milo lui semble être une bonne alternative. Elle se glisse donc à l'intérieur de la maison, furtivement, et le laisse refermer la fenêtre derrière elle afin que plus d'eau ne puisse rentrer - bien qu'elle sait qu'elle va déjà qu'elle va faire un bon dégât, avec son imperméable trempé.

« Sorry » qu'elle répond lorsqu'il lui dit avoir frôlé la crise cardiaque. Elle se débarrasse de son sac et son imperméable suit rapidement, et elle le troque pour la serviette qui est plus que bienvenue. « Oh, don't be so dramatic. » Elle lui jette un regard entendu, ils savent tous les deux qu'il exagère avec ses scénarios catastrophes, mais Rachel ne lui en veut pas, elle le connaît trop bien pour ça. Elle sèche les bouts de ses mèches rousses. « Besides, it's not like we have any money. » À quinze ans, leurs maigres économies ne suffiraient jamais à s'offrir un téléphone cellulaire comme ils les vendaient aujourd'hui dans les magasins. Elle enlève ses chaussures de deux coups de pieds et les dépose près de la porte, tenant toujours son imperméable au bout de ses bras, car il dégouline sur le plancher. Elle l'accroche au seul crochet libre derrière la porte et dépose la serviette par terre, juste en-dessous - comme ça, pas de dégât, et la mère de Milo ne crierait pas le matin venu.

Finalement, elle se tourne vers son ami, alors que la tranquillité semble retomber. « Thanks for letting me in. » Elle lui offre un petit sourire timide, se tenant debout, piétinant un peu. « I didn't wake you up, right ? » Elle ne sait pas trop pourquoi elle demande, après tout elle sait déjà la réponse. C'est peut-être le poids de tout le reste, qui lui fait perdre pied un peu. Mais elle sait qu'elle trouvera réconfort chez Milo. C'est toujours le cas, après tout.

_________________
all our times have come, here but now they're gone, seasons don't fear the reaper, nor do the wind, the sun or the rain, we can be like they are. (x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doneallwrong.forumactif.com/t255-there-will-be-no-miracles-here-rachel http://doneallwrong.forumactif.com/t332-the-breakfast-club-rachel
Contenu sponsorisé
never think
satellite heart
MessageSujet: Re: (until the end you're my very best friend), milo   

Revenir en haut Aller en bas
 
(until the end you're my very best friend), milo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» Become somebody else - Los angeles ϟ we want become your friend !
» L'arrivée d'une Petite Bulle dans les airs..
» Présentation de Nuage d'écume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REQUIEM ON WATER. :: III - FORKS, WASHINGTON. :: mooncrest road :: mooncrest residences-
Sauter vers: