FERMETURE DU FORUM | toutes les informations ici.

Partagez | 
 

 falling, catching | (Rikka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ulrich Jäger
shooting the moon
avatar
never think
Posts : 310
Pseudo : shenzy.
Id Card : daniel brühl , (balaclava).
Points : 581

Age : thirty-five light years.
Civil status : empty.
Job|Studies : uberEATS's modern slave.
In Forks since : few months.
In your pocket : keys , phone , old receipts, money, a broken bracelet, cigarettes and a lighter.
Address : #24 , thomas street
satellite heart

Feuille de personnage
Wishlist:
Relationships:
Rp availability: not anymore.
MessageSujet: falling, catching | (Rikka)   Ven 23 Fév - 0:24


   
falling, catching.
rikka , ulrich

   
Elle venait les chatouiller, les habiller d'un pâle halo qui laissait apparaître de timides ombres comme des monstres silencieux, chimères éphémères qui disparaissaient avec les éclats furtifs courant les murs. Une bouteille à la mer lancée avec conviction, avec l'envie qu'elle trouve son précieux destinataire. Elle flottait péniblement à ses côtés tandis que Morphée le retenait sauvagement. Les échos répétés d'un cri de détresse familier résonnaient entre les murs et se perdaient à ses oreilles dans des vibrations incessantes. L'épais voile se levait comme la brume matinale percée de part et d'autres de sillons lumineux aux petites heures du jour. Ses doigts enlacèrent délicatement le trouble sommeil qui, dans un rythme soutenu, frémissait sur le bois déchiqueté d'une vieille table de chevet. Elle lui sauta au visage, nimbe sauvage qui l'inondait de sa lueur artificielle, la même qui, quelques minutes auparavant, courait furtivement sur les murs. Rapidement, il lui apparu, ce message envoyé contre  ces flots impétueux de petits mots virtuels qui glissaient d'un appareil à l'autre, d'un coeur à l'autre. Parfois, ils se perdaient, ils erraient éternellement dans cet océan de bouteilles brisées, de bouteilles n'ayant jamais trouvé leurs destinataires, de bouteilles oubliées. Ses deux billes pétillantes balayèrent rapidement les quelques lettres qui s'accrochaient en une phrase clair, en une phrase qu'il connaissait bien. Il pouvait presque percevoir l'écho de sa voix, quelques éclats légers qui ne demandaient qu'à être entendu, compris, assimilés. Elle l'a submergé, un soir, d'une étrange vague. Il était là. Il n'y avait que lui, que lui pour attraper ses tristes missives. Bien peu emballé, le garçon, il s'est finalement laissé emporter par les torrents. Parce qu'elle en avait besoin. Parce que c'est devenu une habitude. Alors, Ulrich, il glissait le long des remparts crasseux que formaient les habitations qui s'entassaient et se dressaient à ses côtés comme des forteresses impénétrables. Il s'arrêtait, balayait des yeux les quelques enseignes qui, comme de parfaites prostituées, déployaient leurs plus beaux halos. Et ils y allaient, les moustiques noctambules. Ils allaient se frotter à la malbouffe, attirés par les effluves qui s'entremêlaient et venaient vous chercher avec la promesse d'un semblant de paradis. L'Allemand, il ne s'y rendait que par obligation. Poussé par l'odeur universelle de quelques billets qui n'attendaient que sa poche pour les accueillir. Quelques formalités. Des mots échangés sans grande conviction. Sourire furtif. Ulrich, il reprenait sa course, le pas rapide, le regard fixe. Son ombre filait sur le bitume sombre, froid, répugnant, jusqu'à se dessiner nettement sur cette porte qu'il avait vu mille et une fois. Ses phalanges s'écrasèrent à plusieurs reprises avant que sa carcasse ne s'éloigne de quelques pas à peine. Une silhouette. Un visage. Ses lèvres, tirées en un doux et léger sourire, laissaient entrevoir ses crocs scintillant. Ses doigts, enroulés autour de lanière en papier, maintenaient ferment un sac en papier où fumaient de délicieux mets. Et enfin. Sa voix. Des mots pour apaiser les maux. « Je suis là, raconte moi. »
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doneallwrong.forumactif.com/t239-feu-ulrich http://doneallwrong.forumactif.com/t252-risibles-amours-ulrich
Rikka Wyes
shooting the moon
avatar
never think
Posts : 673
Pseudo : rivendell, lucie.
Id Card : alicia vikander | av@moonlight, sign@tumblr.
Multinicks : noami oswald.
Points : 362

Age : thirty years old.
Civil status : engaged, although she lost him; now she says she's single.
Job|Studies : primary schoolteacher.
In Forks since : always and probably forever.
In your pocket : a notebook, a pen belonging to her grandmother, a nude lipstick, some money, her cell phone, a kit, some feminine products.
Address : #1302, thomas street.
satellite heart

Feuille de personnage
Wishlist: find him, although she'd like to learn how to move on.
Relationships:
Rp availability: available, fr (•○○)
MessageSujet: Re: falling, catching | (Rikka)   Lun 5 Mar - 10:33

Elle avait le regard vide, Rikka. Regard perdu regardant l’horizon depuis la fenêtre de sa chambre. Le thé qu’elle s’était fait voilà maintenant quelques minutes commençait doucement à tiédir. Et Rikka, elle ne s’en rendait même pas compte. Debout, face à l’immensité du monde qui s’étendait devant elle, elle ne bougeait pas. Aucun de ses membres n’était en action. Juste son cerveau ne cessait de s’activer, de penser. De penser un peu trop. Mais elle se posait mille et une questions la brune. Car il était revenu. Car Ewan avait refait son apparition du jour au lendemain, et ce, au bout d’une année sans nouvelle. Capturé, pris au piège. Il avait été bref. Rikka aurait aimé en savoir plus, même si à y penser, elle n’en avait pas envie. Elle n’avait pas envie de savoir toutes les horreurs qu’il avait vécues là-bas. Elle ne voulait pas que son coeur, déjà bien brisé, ne le soit encore plus. Il était revenu, c’est tout ce qui comptait. Mais elle n’arrivait pas à y croire Rikka. Car pendant une année, elle avait perdu tout espoir de le retrouve, de le revoir un jour. Longtemps elle avait imaginé, espérer le revoir. Et maintenant qu’il était là, elle le fouillait. Par peur, sans nul doute. Mais elle n’y arrivait pas. Il était comme un étranger, quand bien même son coeur battait la chamade alors qu’elle profitait de poser à nouveau ses yeux sur lui. Une larme perla le long de son visage. Elle sortit de ses rêveries, de ses pensées. Un reniflement se fit entendre. D’une main frêle, elle retira la larme avant qu’elle ne vienne terminer sa course sur le sol de sa chambre. Rikka déposa sa tasse sur son bureau et prit instinctivement son téléphone portable. Elle pianota sur le clavier, écrivant quelques mots. Et elle envoya son message. Un message clair, net et précis. Elle avait besoin de parler Rikka, de se confier. De dire ce qu’elle a sur le coeur. Et elle savait que dans ces moments là, elle pouvait compter sur lui. Il ne lui fallut que quelques minutes avant qu’il ne vienne toquer à sa porte. Elle avait envie de fondre en larme devant lui, mais l’odeur s’échappant du sac qu’il avait dans l’une de ses mains la fit simplement sourire. Elle se décala, lui laissant la place. — Vas-y, entre. Ne voulant pas laisser la froideur de l’extérieur prendre le dessus sur son salon, elle ferma la porte. Rikka laissa Ulrich se débarrasser, poser les plats sur la table basse du salon alors qu’elle, elle en profita pour s’installer dans le canapé. — Il .. Il est revenu. C’était tout ce qu’elle pouvait lui dire, avant qu’elle ne déverse un trop plein de larmes.

_________________
// baby, I'm never gonna leave you, say that you wanna be with me too 'Cause I'mma stay through it all So jump then fall.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doneallwrong.forumactif.com/t25-out-of-the-woods http://doneallwrong.forumactif.com/t140-take-that-body-downtown
Ulrich Jäger
shooting the moon
avatar
never think
Posts : 310
Pseudo : shenzy.
Id Card : daniel brühl , (balaclava).
Points : 581

Age : thirty-five light years.
Civil status : empty.
Job|Studies : uberEATS's modern slave.
In Forks since : few months.
In your pocket : keys , phone , old receipts, money, a broken bracelet, cigarettes and a lighter.
Address : #24 , thomas street
satellite heart

Feuille de personnage
Wishlist:
Relationships:
Rp availability: not anymore.
MessageSujet: Re: falling, catching | (Rikka)   Mer 7 Mar - 18:53


 
falling, catching.
rikka , ulrich

 
Il en voyait défiler des histoires d'âmes qui, jadis, s'enlaçaient dans les draps avec fougue et passion mais qui se dessinaient lentement un destin tragique. Il en avait entendu des mots imbibés de larmes qui glissaient en des sanglots presque incompréhensibles, des coeurs se serrer au moindre souvenir qui revenaient comme d'affreuses nausées que l'on tenterait de retenir, des corps s'asphyxier dans des pleurs trop longtemps refoulés. L'Allemand, c'était bien souvent l'épaule sur laquelle se posaient les carcasses fragiles d'hommes et de femmes usés par la vie, le temps, les chagrins. On le happait bien souvent par surprise, on le tirait au milieu des appartements avec l'espoir de voir s'apaiser les maux les plus féroces qui rongeaient une bonne partie des clients. Des soirs avec. Des soirs sans. Il lui arrivait de rester, de laisser les flots salés se déverser sur ses vêtements sans que sa voix ne se fasse entendre. Il restait silencieux, pour ne pas s'immiscer dans leurs royaumes en ruines qu'ils tentaient de rebâtir tant bien que de mal. Il n'était pas froid. Il n'était pas détaché. L'Allemand, il savait qu'au moindre pas de travers sur ce fil fin et fragile, annoncerait une descente aux enfers dont il n'était pas certain de revenir. L'empathie avait ses bons, comme ses mauvais côtés. Mais elle n'était pas les autres, Rikka. Elle n'était pas les visages éphémères qui s'effaçaient une fois le voile noir levé. Elle n'était pas non plus ces mots qui se perdaient jusqu'au oreilles de l'Allemand et auxquels il ne répondait pas. Elle n'était pas tout ça. Alors, quand son doux prénom s'était doucement illuminé dans un vif éclat aux petites heures de la nuit, Ulrich, il savait que ce n'était pas les autres, que ce n'était pas vain, que ce n'était pas futile. Quelques minutes. Un instant. Un rien. Ses phalanges s'écrasaient contre la porte de son amie, le coeur léger, les mains un peu moins. Et enfin, les mots. Des éclats de voix cristallin qui se heurtaient au monde avec faiblesse. Il le sentait, l'Allemand, que tout ne tournait pas vraiment rond. Il s'était glissé à l'intérieur de son petit cocon, déballant soigneusement les délicieux mets encore fumant des sachets humides. Il l'écoutait d'une oreille attentive, le regard baissé sur ses mains qui s'agitaient ici et là, avant de s'arrêter soudainement. Ses pupilles se relevèrent avec une certaine rapidité pour se poser sur le visage de la belle noyé sous des torrents salés. Il s'était rapidement rapproché d'elle, et, dans une douce étreinte, se colla à son amie, laissant sa main de promener dans sa chevelure. « hey te mets pas dans des états comme ça » Soufflait-il d'une voix légère. « Respire, calme toi, ça ira » Des mots pour panser les plaies, éponger les larmes, étouffer le chagrin. Il s'était reculé de quelques centimètres à peine, relevant le visage de son amie, deux doigts balayant les perles qui roulaient sur ses joues, ses lèvres se tordant en un rictus rassurant. « Reprends toi, manges un peu si tu veux, on parlera plus tard, j'ai toute la nuit, tu me raconteras tout quand tu seras prête. » Ses doigts s'étaient refermé sur un gobelet en plastique qu'il tendait à sa compagne nocturne. « Tiens, bois un peu ça te fera du bien » Il savait, le garçon, qu'il verrait probablement les premiers rayons chatouiller les fenêtres des habitations, tirant le monde des bras de Morphée. Il ne dormirait qu'une fois le soleil à son zénith et l'univers dans les rues tandis que lui se glisserait péniblement sous ses draps.  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doneallwrong.forumactif.com/t239-feu-ulrich http://doneallwrong.forumactif.com/t252-risibles-amours-ulrich
Contenu sponsorisé
never think
satellite heart
MessageSujet: Re: falling, catching | (Rikka)   

Revenir en haut Aller en bas
 
falling, catching | (Rikka)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REQUIEM ON WATER. :: III - FORKS, WASHINGTON. :: thomas street :: thomas residences-
Sauter vers: