FERMETURE DU FORUM | toutes les informations ici.

Partagez | 
 

 J'ai les méninges nomades - Aoife

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aoife Romanoff
shooting the moon
avatar
never think
Posts : 35
Pseudo : Ptit_biscuit
Id Card : Luca Hollestelle
Points : 133

Age : Vingt-six printemps
Civil status : Mariée à Idris. Heureuse et amoureuse.
Job|Studies : Diplôme de droit en poche, à la recherche d'un cabinet qui voudrait bien t'embaucher
In Forks since : Tu es à Forks depuis toujours, tu ne te voyais pas partir de cette petite ville tranquille jusqu'aux récents évenements
In your pocket : Tes clefs, un miroir, quelques pièces, ton parfum, cigarettes, briquet, une photo un peu jaunie de Rosie, une autre d'Idris
satellite heart
MessageSujet: J'ai les méninges nomades - Aoife   Ven 23 Fév - 11:05



- Aoife Ludlow Romanoff-
Vingt-six ans | Future avocate | Mariée

01.Toi ... Tu aurais aimé être fille unique, tu as toujours été du style à accaparer. A vouloir être le centre du monde, un véritable petit nombril. Tu as toujours aimé ça, l'attention. Tu as eu du mal au départ, acceptant à contre coeur de ne plus être la seule poupée de ces parents, de devenir la plus vieille, place redoutée de tous, tu as eu plus de mal. Tu l'as détestée Rosie ... Tu aurais aimé garder les caresses senteur lavande de ta mère que pour toi, la douceur de ses ongles manucurés sur ta peau de lait ... Tu aurais aimé pouvoir écrire ton prénom en lettres de feu sur les genoux de ton père pour qu'ils soient tiens à jamais, pour qu'ils ne portent que toi, petite nature. Tu aimais que ton père te prenne sur ses genoux après que tu l'ai forcé à te regarder danser pendant des heures pendant des heures, l'obligeant du regard à te dire à quel point tu étais douée. Besoin de reconnaissance écrue. 02. Tu n'as pas senti cette boule d'amour arriver. Toi, petite peste trop gatée par le monde. N'aimant pas cette petite, la haissant de te prendre ce qui t'étais le plus cher, tu finis par être celle tombant le plus sous son charme, craquant pour ses grands yeux et son nez retroussé. Rosie ... Vraie petite boule de joie illuminant tes journées. Tu finis par t'en moquer de ne plus être le centre de l'attention, t'écartant totalement de la scène pour finir transparente, lui laissant le premier rôle. Lui laissant tout l'amour dont tu avais pourtant besoin aussi. Te nourrissant simplement de ton reflet dans le miroir, de ce sentiment de fierté en te regardant virevolter... Grandissant néanmoins heureuse, nourris grâce au bonheur de la cadette. 03. Tu ne te sentais bien qu'en dansant, elle venait parfois te voir et toi tout ce que tu voulais c'est qu'elle te dise qu'elle est fière de toi, qu'elle ne voudrait pas d'une autre grande soeur, tu as essayé de lui apprendre une fois. Elle n'aime pas ça tout simplement Rosie. Rosie, elle est tellement différente, tellement sauvage, intrépide. Contraste de toi qui a peur de tout, de toi si douce, de toi si faible. Tu aimerais tirer un peu de sa force, être aussi un peu comme elle finalement, envie jamais éteinte, obligée d'avoir plus en permanence 04 Tu ne t'attendais pas à ça, à voir ton ciel s’effondrer en un simple diagnostic. Médecin de merde. Tumeur qu'il disait ce con. Rosie avait juste un peu mal à la tête c'est tout, fréquent à cet âge que tu te disais. Pourtant, tu savais qu'elle n'était plus elle même, elle se battant malgré tout, maladie lui rongeant la vie. Elle avait toute la vie devant elle, la petite. Elle allait s'en sortir ... 05. Elle allait s'en sortir que tu disais, pourtant ... Ton monde s'est effondré. Elle est morte à onze ans, tu en avais seulement treize. Tu as arrêté de danser, de rire, de vivre, tu ne pouvais plus, quelque chose, une pierre lourde et froide te bloquait ta poitrine de verre, tu ne faisais que te noyer dans un foutu puits, tu t'en foutais, tu aurais tout fait pour la rejoindre. Tu as changé Aoife, tu le savais, chaque heure te changeait. Tu te sentais coupable, coupable de ne pas avoir su la protéger, tu aurais du tomber malade à sa place, elle était trop jeune, trop joyeuse. Elle ne devait pas, ce n'était pas encore son tour, tu aurais du mourir avant elle, logique chronologique. Logique te hantant ... 06. Tu as changé Aoife, toi te transformant en être de glace, froide, neutre. Tu ne voulais plus souffrir, tu ne voulais plus aimer. Tu as eu mal après avoir ressenti un tel sentiment ... Tu n'as plus vraiment parlé avec quelqu'un, tu t'es enroulée dans une coquille te moquant du regard des gens, passant petit à petit par la phase de la fille qu'on doit prendre en pitié car elle a perdu sa sœur à la bizarre qui s'assit toujours derrière sans parler à personne. Tu t'en moquais, tu n'avais pas besoin d'amis. Les amis c'est surfait. Tu essayais de devenir comme elle, Rosie. Tu voulais devenir forte, tu t'es mise à danser, encore, encore, te faisant vomir encore et encore pour être plus légère pour savoir voler que tu disais ... Ce n'était rien de grave, tu ne savais juste pas supporter d'avoir quelque chose dans le corps, le manque de bouffe ça te préoccupais l'esprit voilà tout, pas important, tu n'es pas de celles qui sont importantes 07. Tu ne l'as vraiment pas aimé au départ, il te faisait vraiment chier. Il était riche, il était beau gosse et tu ne l'aimais pas car toi tu n'avais rien, que tu aurais aimé avoir autant de fric. Tu ne l'aimais pas car il se prenait pour un Dieu qui pouvait tout avoir, il ne pouvait pas t'avoir toi, grande gueule que tu étais, il ne t'aurait pas, les femmes méritent mieux que ce genre de mecs qui se prennent pour des lovers. Tu ne l'aimais toujours pas quand vous avez couché ensemble la première fois, l'erreur est humaine Aoife 08. Il a fallut attendre la fac pour vous retrouver. Tu t'es rendue compte que tardivement que finalement il n'était peut-être pas aussi con que ça, qu'il était même intelligent, et que son sourire te faisait craquer. Idris rentrant finalement dans ton cœur petit à petit, devenant ton petit ami, devenant ta petite fierté. 09. Relation grandissante au fil des années, il arrive à mettre un peu de lumière dans ta nuit noire, il te demande en mariage après quelques années, tu as accepté sans même réfléchir, c'était logique, c'était naturel, tu ne voyais pas ta vie sans ses yeux bleus. Vous vous êtes mariés secrètement, qu'est ce que dirais les Romanoff si ils savaient qu'une fille pauvre était rentrée clandestinement dans cette famille ? 10. Tu es heureuse, tu ne peux que l'être. Tu as du mal néanmoins à ne pas vivre ta vie au grand jour surtout quand on sait que son cher mari devrait normalement se marier avec une autre, une plus riche, lesbienne soit dis en passant, tu n'attends que ça qu'il t'assume enfin, pourvu que cela arrive un jour ...
♡.Tu aimes les girafes, tu les trouves tout simplement magnifique, tu en as vu, une fois, au zoo. Tu as pu les toucher, les regarder, ta classe est partie sans toi, tu t'es paumée, tu étais heureuse. ♡.Tu aimes cet album photo, celui avec des pages racornies et une grosse couverture rouge. Cet album qui regroupe ses photos à elle, Rosie. Prunelle de ton coeur. Tu aimes les regarder le soir. Revoir à quel point elle pouvait être belle bordel. ♡.Tu aimes cette tortue, Caroline, celle qui te tient depuis compagnie depuis autant d'années, celle qui aime bien te pincer légèrement le pouce lorsque tu essayes de la tenir. ♡.Tu es de celles qui aiment les étoiles, qui aiment les contempler, qui aiment ces moments, assis sur un banc à essayer de trouver des formes parmi ces points lumineux, tu ira sur une étoile un jour, la rejoindre, elle qui t'attend bien sagement. ♡. Tu aimes les livres. Une autre de tes passions, tu aimes lire, encore et encore. Tu aurais pu travailler dans une bibliothèque Aoife..

liens recherchés

(♀/♂) Meilleure amielibre, tenté, pris
Vous vous connaissez depuis quelque temps déjà. Vous êtes comme les doigts d'une main, inséparables. Non rien ne pourrait faire en sorte que cela change entre vous sauf ... (trouver une raison qui ferait qu'il y a un peu d'eau dans le gaz en ce qui concerne cette amitié).

(♀/♂) type de lienlibre, tenté, pris
Description du lien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoife Romanoff
shooting the moon
avatar
never think
Posts : 35
Pseudo : Ptit_biscuit
Id Card : Luca Hollestelle
Points : 133

Age : Vingt-six printemps
Civil status : Mariée à Idris. Heureuse et amoureuse.
Job|Studies : Diplôme de droit en poche, à la recherche d'un cabinet qui voudrait bien t'embaucher
In Forks since : Tu es à Forks depuis toujours, tu ne te voyais pas partir de cette petite ville tranquille jusqu'aux récents évenements
In your pocket : Tes clefs, un miroir, quelques pièces, ton parfum, cigarettes, briquet, une photo un peu jaunie de Rosie, une autre d'Idris
satellite heart
MessageSujet: Re: J'ai les méninges nomades - Aoife   Ven 23 Fév - 11:06

- RÉPERTOIRE DES LIENS -

(♂) Idriss Romanoff | Pour le meilleur et pour le pire
Qui aurait cru au départ que vous alliez finir la bague au doigt ? En tout cas pas vous deux. Vous ne pouviez pas vous voir à l'époque du lycée, encore trop gamins que pour se rendre compte que finalement vous iriez peut être bien ensemble. Tu ne l'aimais pas, tu ne savais pas le voir, tu as quand même couché avec lui, le détestant encore plus après ça. Il a fallut attendre la fac pour vous revoir et que vous tombiez amoureux vous rendant compte que vos défauts étaient une beauté. Amour grandissant, indestructible. Amour se finissant par une bague, une demande en mariage. Tu aurais voulu que ton mariage ne soit pas un secret, devenant une Romanoff cachée. Tu ne sais pas combien de temps cela va durer, espérant que ton mari finisse par assumer qu'il est tombé amoureux d'une fille de classe moyenne.

(♀/♂) prénom nom | type de lien
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

(♀/♂) prénom nom | type de lien
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.


Dernière édition par Aoife Romanoff le Ven 23 Fév - 11:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoife Romanoff
shooting the moon
avatar
never think
Posts : 35
Pseudo : Ptit_biscuit
Id Card : Luca Hollestelle
Points : 133

Age : Vingt-six printemps
Civil status : Mariée à Idris. Heureuse et amoureuse.
Job|Studies : Diplôme de droit en poche, à la recherche d'un cabinet qui voudrait bien t'embaucher
In Forks since : Tu es à Forks depuis toujours, tu ne te voyais pas partir de cette petite ville tranquille jusqu'aux récents évenements
In your pocket : Tes clefs, un miroir, quelques pièces, ton parfum, cigarettes, briquet, une photo un peu jaunie de Rosie, une autre d'Idris
satellite heart
MessageSujet: Re: J'ai les méninges nomades - Aoife   Ven 23 Fév - 11:06

- RÉPERTOIRE DES RPS -

rps en cours |
titre du rp ▪️ ft. prénom nom.
titre du rp ▪️ ft. prénom nom.
titre du rp ▪️ ft. prénom nom.

rps terminés |
titre du rp ▪️ ft. prénom nom.
titre du rp ▪️ ft. prénom nom.
titre du rp ▪️ ft. prénom nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
never think
satellite heart
MessageSujet: Re: J'ai les méninges nomades - Aoife   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai les méninges nomades - Aoife
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A vos méninges
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Comment, pourquoi?
» Cours 1 - Mise à Niveau en Potion (1ère année, tte section)
» [DECK] Nomades tortue et défausse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REQUIEM ON WATER. :: II - IT'S WHERE YOU CAME FROM. :: new kids on the block :: desperate kingdom of love-
Sauter vers: